Skip navigation

Pour mémoire, cette petite liste des titres que je possède (titres barrés) de la collection epistrophy, aux éditions Parenthèses… et ceux qu’il me reste à trouver (titres en gras) :

epis

1981 | André Hodeir, Hommes et problèmes du jazz
1982 | Denis Constant, Aux sources du reggae : musique, société et politique en Jamaïque
1982 | Charles Mingus, Moins qu’un chien
1982 | Art Pepper, "Straight life"
1983 | Lucien Malson, Des Musiques de jazz
1984 | André Hodeir, Jazzistiques
1984 | Billie Holiday, Lady sings the blues
1985 | Alain Gerber, Le Cas Coltrane
1986 | Michel-Claude Jalard, Le Jazz est-il encore possible ?
1986 | Alain Tercinet, West coast jazz
1991 | Ian Carr, Miles Davis

Il faut absolument lire ce texte [url/fr]. La cause est noble de toute façon, soit l’approche — expression que j’emprunte au domaine de l’escalade — d’une relecture d’À la recherche… de Marcel Proust, par Marcel Pleau. Journaliste culturel indépendant, l’auteur y mêle ici sa propre biographie et l’acte de (re)lecture de cette œuvre littéraire qu’il s’apprête à faire. On le suit. Ça ne fait que commencer…

Ce film est extraordinaire, pour plusieurs raisons ! J’y reviendrai et m’expliquerai pourquoi j’aime tant ce film. Comme on dit : un film « fait pour la télévision », ici la BBC en 1999. C’est un chef-d’œuvre. Le réalisateur se nomme Stephen Poliakoff. Pour l’instant et pour mémoire, je place les trois parties ici – tout en remerciant la chaîne Youtube de wendy2455 [url/ang] de ce généreux partage.

Partie 1 de 3

Partie 2 de 3

Partie 3 de 3


Extraordinaire « Théorie du drone » (2013) [url/fr] de Grégoire Chamayou… également l’auteur chez le même éditeur du non moins extraordinaire « Les chasses à l’homme » (2010) [url/fr].

« Le deuxième courant d’idées a une toute autre force, une toute autre rationalité, une toute autre réalité. Il commence d’ailleurs à se clarifier des éléments adventices qui lui venaient du voisinage du cosmopolitisme et des utopies où il était né. Nous proposons de lui garder le nom d’internationalisme. L’Internationalisme digne de ce nom est le contraire du cosmopolitisme. Il ne nie pas la nation. Il la situe.

Inter-nation, c’est le contraire d’a-nation. C’est aussi, par conséquent le contraire du nationalisme, qui isole la nation. L’internationalisme est, si l’on veut bien accorder cette définition, l’ensemble des idées, sentiments et règles et groupements collectifs qui ont pour but de concevoir et diriger les rapports entre les nations et entre les sociétés en général. Ici nous sommes non plus dans le domaine de l’utopie mais dans celui des faits, tout au moins dans celui des anticipations du futur immédiat. En réalité, il existe tout un mouvement de forces sociales qui tendent à régler pratiquement et moralement la vie de relation des sociétés.

Ces forces procèdent à la façon dont autrefois ont été progressivement réglés, à l’intérieur des sociétés à base de clans, les rapports entre ces clans; dont, par exemple, la tribu supprima les guerres privées; ou à la façon dont, au début des grandes formations d’États, les pouvoirs centraux eurent pour principale tâche de limiter sévèrement la souveraineté des tribus, villes, provinces, etc. Il est certain que de nos jours toute la morale et la pratique tendent à ne plus considérer des États comme les êtres absolument souverains, ayant, comme le « prince » de Machiavel, le droit naturel de faire à tous quoi que ce soit, y compris l’injuste et l’horrible, pourvu que ce soit pour son propre bien. Il existe maintenant une morale internationale.

Cette morale certes n’arrive que péniblement à son expression, plus péniblement encore à des sanctions, sauf diffuses, bien plus péniblement encore aux institutions qui seules permettront à l’internation de devenir une réalité. Mais nous ne voyons aucune raison à désespérer. Il y a au contraire des faits considérables et nouveaux qui dominent actuellement toute la vie de relation des sociétés et qui ne pourront pas manquer de s’inscrire dans la pratique et dans le droit. »

[Extrait] Édition électronique réalisée à partir du texte de
Marcel Mauss, « La nation et l’internationalisme. » (1920).
Communication en français à un colloque: « The Problem of Nationality »,
Proceedings of the Aristotelien Society, Londres, 1920, pp. 242 à 251.
Texte reproduit in Marcel Mauss, Oeuvres. 3. Cohésion sociale et division de la sociologie
(pp. 626 à 634), Paris, Éditions de Minuit, 1969, 734 pages, collection : Le sens commun.

Dans le cadre de la collection : « Les classiques des sciences sociales »
Site web : http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html
Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque
Paul-Émile-Boulet de l’Université du Québec à Chicoutimi
Site web : http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm


Via le blog The Casual Optimist [url/ang]; vers la chaîne YouTube de Jean Counet, directeur photo sur ce film [url/fr].

Meeting John Berger (23 minutes [extrait 6 min 29 s] 2012) est un portrait documentaire par le réalisateur Jos de Putter. Critique d’art anglais, romancier, peintre, poète et écrivain, John Berger a récemment reçu le prix Stichting Groeneveld 2011. Ways of Seeing (1972) et G (1972), deux maîtres ouvrages de Burger, ont été publiés il y a quarante ans cette année.

Jour du souvenir — cette année — pour moi, c’est me souvenir de Kurt Vonnegut, Jr., né un 11 novembre, il y a 90 ans en 1922 et décédé le 11 avril 2007 (il y a plus de 5 ans maintenant) et surtout de son livre Read More »

Une pensée… et une image — mais toute une ! — celle du grand photographe Lee Friedlander (en 1960 ici) de notre ami, notre frère, notre collègue John Coltrane, décédé il y 45 ans aujourd’hui à l’âge de 40 ans. Cette photographie figure dans le magnifique American Musicians (D.A.P./Distributed Art Publishers – 1998 [url/ang]) de Friedlander, notamment photographe des pochettes de deux albums de sa période Atlantic — et non les moindres — produits par Nesuhi Ertegün : Giant Steps (Atlantic 1311 [1960]) et My Favorite Things (Atlantic 1361 [1961]). Cliquez sur la photographie pour rendre visite au blog de Ken Iseki (en japonais) duquel est prise cette image. Le blog m’informe toujours de magnifiques publications dans le domaine de la photographie.

Coltrane Time !

Read More »

Le message est « important » comme son titre l’indique, mais demeure un peu court. Voici intégralement le communiqué émis le 18 juin dernier par le Ministère des Affaires étrangères du Canada :
Read More »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 188 autres abonnés