Skip navigation

« Il regarda une nouvelle fois tout autour de lui en fronçant les sourcils, puis approuva ma proposition d’un signe de tête. » [url/fr]

Robert Louis Stevenson, Le pavillon sur la lande [1880]
Intégrale des nouvelles
(vol. 1) / Éd. établie et présentée par Michel Le Bris, traduit de l’anglais par Isabelle Py Balibar
Paris : Phébus (coll. Libretto), 2001, 648 p.
ISBN : 2859407413, 13,50 €
[url/fr]

One Comment

  1. Je suis en train de lire les nouvelles de Stevenson et suis frappé par la diversité et la richesse de son œuvre. Dans peu de temps, j’attaquerai « Le Maître de Ballantrae » qui réserve, paraît-il, bien des surprises et renverrait aux frères James (Henry et William). http://grain-de-sel.cultureforum.net/auteurs-anglais-et-anglophones-f5/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s