Skip navigation

Ce matin, via The New York Times [url/ang], j’apprends le décès du critique et peintre Manny Farber, auteur de l’important recueil « Negative Space: Manny Farber On The Movies », publié tout d’abord au début des années soixante-dix (Praeger, 1971) et dans une édition augmentée il y a tout juste dix ans (Da Capo Press, 1998) [url/ang].

Pour ceux de ma génération, on se souviendra qu’un de ses textes les plus importants « L’art termite et l’art éléphant blanc » (1962) avait alors été traduit et publié en 1994 dans le nº 10 de la revue Trafic de Serge Daney [url/fr]. L’éditeur P.O.L. a depuis traduit son recueil et l’a publié dans sa collection « Trafic » en 1994 sous le titre « Espace Négatif » [url/fr].

Le n° 40 de la revue Framework: The Journal of Cinema and Media publiait en 1999 d’autres importants textes de Farber qui ne figurent pas dans l’édition augmentée [url/ang].

La nouvelle fait, depuis ce jour, progressivement le tour des États-Unis et tous soulignent tant l’importance de sa critique cinématographique que sa pratique picturale, cette dernière souvent passée inaperçue.

Rien au Canada – rien, dis-je ! – n’a encore été publié pour souligner sa disparition. Mais ça c’est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s