Skip navigation

À la Barbade, du 27 au 31 juillet 2009, se tenait la 9e réunion du Comité Consultatif International (CCI) de l’UNESCO, comité qui a pour but notamment de guider la planification et la mise en œuvre du programme Mémoire du Monde [url/fr]. Le Registre de la Mémoire du monde représente certainement — encore aujourd’hui — l’élément de ce vaste programme le plus connu du grand public, ayant à l’occasion une certaine visibilité dans les grands médias. Cela dit, la mission du programme Mémoire du Monde s’organise autour de trois grands principes directeurs [url/fr] et chapeaute toute une série de projets de conservation, de numérisation, de sensibilisation et de formation et ce, tant au niveau international et national qu’au niveau régional et local [url/fr].

Tous les deux ans, depuis 1997, de nouvelles inscriptions par l’UNESCO au Registre de la Mémoire du Monde constituent l’un des points saillants — et certes spectaculaire ! — pour les communautés documentaires de par le monde entier. L’inscription d’un bien ou d’une collection entière constitue souvent une récompense et une reconnaissance internationale inespérée pour le travail souvent oublié d’archivistes, de bibliothécaires et de conservateurs ainsi que les organisations qui soumettent un dossier de candidature au CCI. Le Registre permet également d’attirer l’attention sur des pans d’histoire malheureusement inconnus ou oubliés et reconnaître le travail de préservation documentaire nécessaire pour en assurer la permanence.

Cette année, 35 nouveaux éléments s’ajoutent au registre [url/fr] qui compte à ce jour 193 biens documentaires [url/fr].

Parmi les nouveaux éléments cette année, il faut se réjouir de l’inscription de l’œuvre entière du cinéaste d’animation Norman McLaren, constituée ici de « 82 films et 52 bouts d’essai réalisés entre 1933 et 1985 », produite  par l’Office national du film du Canada (ONF). Le dossier de candidature avait donc été soumis en 2008 par le Trust pour la préservation de l’audiovisuel (Audio-Visual Preservation Trust of Canada [url/fr]) et voit donc cet effort récompensé dès 2009. Il faut noter que le document soumis par le Trust au CCI [url/ang] proposait d’inclure au registre seulement le film « Voisins » (« Neighbours », 1952 [url/fr]) et voit donc l’œuvre entière de McLaren acceptée ! Le dossier, en plus de donner les détails relatifs à l’authenticité de l’œuvre, sa valeur patrimoniale mondiale, son unicité et son irremplaçabilité, comprenait des lettres de recommandation des organismes suivants : l’International Association of Sound and Audiovisual Archives (IASAA), le Museum of Modern Art (MoMA), le British Film Institute (BFI),  le Toronto International Film Festival (TIFF), la Film Studies Association of Canada (FSAC), le chapitre canadien de l’International Animated Film Association (IAFA), le Département d’études cinématographiques de l’Université Concordia et l’Association of Moving Image Archivists (AMIA).

L’œuvre de McLaren, déjà largement reconnue comme jalon essentiel de la cinématographie nationale, témoigne également sur plus de 50 ans du développement du cinéma d’animation. Rappelons que « Voisins » s’était mérité un Oscar en 1953 — dans la catégorie Documentaire de court métrage ! — ainsi que de nombreux autres prix et récompenses. Ce film avait déjà été intégré en 2000, au programme Oeuvres magistrales du Trust pour la préservation de l’audiovisuel, alors à sa toute première année [url/fr]. Plus récemment en 2006, l’œuvre entière de McLaren bénéficiait d’une somptueuse publication dans un coffret de 7 DVD [url/fr]. Aujourd’hui, en 2009, toute l’importance de cette inscription au registre de l’UNESCO prend sa véritable mesure quand on prend la peine d’explorer les autres items notamment inscrits au registre.

À ce titre, voici quelques autres éléments — inscrits cette année — qui attirent également notre attention :

— les « Négatifs originaux du Noticiero ICAIC Latinoamericano » de l’Institut cubain de l’art et de l’industrie cinématographique (ICAIC) qui produisait à partir de 1960 jusqu’en 1990, à chaque semaine, des images d’actualité latino-américaines [url/fr];

— la collection de films et de vidéos « John Marshall — Bochimans Ju’hoan, 1950-2000 », films, vidéos et bandes sonores de l’ethnographe américain John Marshall, mais également un ensemble de documents complémentaires (documents papier, photos et cartes). Importante collection détenue maintenant par les Human Studies Film Archives de la Smithsonian Institution et qui documente les Ju’hoansi, membres d’une tribu localisée dans le désert du Kalahari, au nord-est de la République de Namibie [url/fr];

— les « Archives photographiques et cinématographiques de l’UNRWA pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient ». Ces archives de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient comprennent une sélection d’environ 10 000 photographies, 15 000 diapositives et 400 000 négatifs accompagnés des planches de contact correspondantes, datant de 1948 à nos jours. Comprend également 75 films cinématographiques (produits entre 1950 et 1984) et environ 400 bandes vidéo (produits entre les années 1970 et les années 1990) [url/fr].

Outre ces quelques exemples comportant des éléments audiovisuels contemporains à notre époque, il faut également noter que le Registre de la Mémoire du Monde a inscrit aussi cette année des items documentaires aussi anciens que la pierre gravée de Terengganu de Malaisie, datant de 1303 environ [url/fr]; la Magna Carta d’Angleterre, datant de 1215 [url/fr] ou même le fonds entier de 1115 manuscrits de la Bibliothèque de l’Abbaye Cistercienne de Clairvaux à l’époque de Pierre de Virey, tel que répertorié en 1472 [url/fr].

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s