Skip navigation

Juste assez de temps ce matin pour réunir quelques informations suite au décès du grand jazzman Bill Dixon, survenu hier dans son sommeil, à l’âge de 84 ans. Pour l’instant, une partie de sa discographie joue en ce moment à la maison (notamment son tout premier album Peace (Savoy, 1962) avec Archie Shepp, lui aussi à ces débuts) et une de ses dernières publications — l’album double Weight/Counterweight (Brokenresearch, 2009) commandé et mis de côté chez un disquaire — attend patiemment que je vienne le chercher. J’en reparlerai bientôt.

Ce matin, dans le flot des courriels, des flux, des tweets et des re-tweets, je lis les mots du trompettiste Taylor Ho Bynum sur le site et blog de Darcy James Argue, qui accueille son billet [url/ang]. Trois choses : 1) Bynum propose une série de souvenirs liés à sa présence et sa participation lors du concert de Bill Dixon pour la première mondiale de son magnifique Tapestries for Small Orchestra, présenté à Victoriaville, le 22 mai dernier, dans le cadre du 26e Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville (FIMAV [url/fr]). Était-ce la dernière présence publique de Dixon ? Difficile de le confirmer ce matin, mais le concert semble faire déjà partie des très grands moments de l’histoire du FIMAV, ce qui en dit beaucoup sur la qualité de la soirée; 2) Taylor Ho Bynum reproduit également dans son billet les notes justement rédigées pour le disque Tapestries for Small Orchestra (Firehouse 12, 2009 [url/ang]), sur l’étiquette dont il est co-fondateur; 3) il termine son billet avec un texte publié en 2006 soulignant le 25e anniversaire d’un autre album de Dixon : November 1981. Le billet de Bynum est là [url/ang].

On peut aussi retrouver une petite galerie de photographies sur Flickr — prises par Nick Cretens — lors de l’enregistrement de l’album Tapestries for Small Orchestra en 2008 dans les studios de Firehouse 12 [url/ang].

Il faut également souligner qu’en 2008, le périodique The Wire (nº 293, juillet 2008, p. 34-41) avait publié dans ses pages un très beau portrait de Bill Dixon. Sur le site Web du périodique, on trouve actuellement les fichiers audio de l’entretien mené par Phil Freeman avec Dixon, soit plus de 75 minutes d’enregistrement audio [url/ang].

[Ajouts du 18 juin 2010 : une nécrologie officielle en provenance de la succession de Bill Dixon, rédigée par Ben Young, via Improvised Communications [url/ang]); un billet de Lars Gotrich via A Blog Supreme sur le site de la radio NPR… au beau titre : « Bill Dixon: An Echo Repeated Forever » [url/ang]; un billet de Clifford Allen sur son blog personnel [url/ang]. À cela, il faut ajouter deux billets importants du trompettiste Stephen Haynes (membre de l’orchestre de Bill Dixon) et qui révèle les détails de la présence de Dixon et de l’orchestre à Victoriaville en mai pour le FIMAV 2010, soit Bill Dixon at FIMAV, Day I [url/ang] et Bill Dixon at FIMAV, Day II [url/ang].

[Ajouts du 20 juin 2010 : nécrologie de Ben Ratliff du New York Times [url/ang]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s